SOLIDARITÉ

Les écrivains publics : des plumes à votre service !

Depuis octobre 2001, des bénévoles du Secours catholique proposent leurs services en tant qu’écrivains publics aux Garennois qui en ont besoin. Une aide particulièrement appréciée qui se renouvelle en 2019.

 

Cela fait 17 ans qu’Annette Husson, jeune octogénaire aussi dynamique que pimpante, apporte avec d’autres bénévoles son aide et son soutien aux Garennois qui ont des difficultés de lecture et/ou d’écriture. « Quand j’ai pris ma retraite, j’ai eu envie de me tourner vers les autres. Je suis alors devenue visiteuse de prison via le Secours Catholique. Au cours d’une réunion au sein de cette association, il a été question des écrivains publics. J’ai tout de suite été conquise. » Annette Husson se rapproche alors de la Mairie et évoque son projet au chef de cabinet et à l’adjointe au Maire déléguée aux Solidarités de l’époque. Sans difficultés, elle les convainc du bien-fondé de ce service. « C’est ainsi que quatre mois plus tard, a eu lieu la première permanence des écrivains publics à la mairie de La Garenne », se souvient avec émotion Annette Husson.

 

Un travail d’équipe

D’abord six, puis rapidement une dizaine, ces bénévoles garennoises et garennois, principalement des retraités, se retrouvent selon un calendrier établi à l’avance. « Les permanences sont toujours assurées en binômes. Ainsi, si l’un de nous ne sait pas, l’autre peut l’aider. Nous sommes complémentaires et donc encore plus efficaces ! » Les demandes, nombreuses, concernent souvent des formulaires administratifs à remplir, des questionnaires à compléter mais aussi des lettres à rédiger. « Les Garennois apprécient notre présence et notre aide. Ils ne manquent jamais de nous dire un petit mot gentil, ce qui est toujours très agréable pour l’équipe. » Ces personnes reviennent d’ailleurs souvent, preuve, si besoin en était, de l’efficacité des bénévoles.  

 

Savoir être à l’écoute

Orientés par les services sociaux, l’accueil de la Mairie mais aussi par le bouche-à-oreille, les Garennois qui ont recours au service des écrivains publics savent qu’ils sont entre de bonnes mains. « En tant que bénévoles, nous nous devons d’être à l’écoute du public et de respecter une vraie confidentialité », explique Annette Husson. « Nous devons aussi savoir dire non à des demandes fantaisistes et refuser tout courrier déplacé. » Ainsi, en 2018, ce sont 45 interventions qui ont été gérées dans le cadre des 21 permanences qui se sont tenues pendant l’année. Parmi les 39 visiteurs, 17 venaient pour la première fois. Quant à Annette Husson, après presque deux décennies de bons et loyaux services, elle a décidé de passer la main à une autre bénévole toute aussi dynamique, Marie-Françoise Bontemps. Quand on lui demande si elle ne craint pas de s’ennuyer, Annette Husson répond, avec de la malice dans les yeux : « J’ai toujours été très active pendant ma retraite. Il n’y a pas de raison que ça change ! » Et de confier qu’elle aime beaucoup écrire, des nouvelles notamment. Écrivain un jour…écrivain toujours !

 


Plus d’infos :

Les bénévoles du Secours catholique assurent une permanence en mairie les 2e et 4e mardis de chaque mois, de 14h30 à 17 heures. Sans rendez-vous. Permanences au rez-de-chaussée ou au premier étage de l’Hôtel de Ville.
Renseignez-vous directement à l’accueil ou au 01 72 42 40 00.

Publié le 21/03/2019