Développement durable

Zone à Faibles Émissions métropolitaines : donnez votre avis !

Avec d’autres communes volontaires, La Garenne-Colombes a fait le choix de participer à la mise en place d’une zone à faibles émissions (ZFE) à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86. L’objectif est d’encourager la circulation des véhicules les plus propres. Pour ce faire, la Ville lance une consultation du 15 juillet au 16 septembre pour savoir si les Garennois sont favorables à certaines restrictions de circulation.
 

Zone à Faibles Émissions métropolitaines :  donnez votre avis !


Un projet datant de 2017

Dès 2017, la mise en place d’une zone à faibles émissions a été évoquée dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Métropolitain (PCAEM) : la reconquête d’un air de bonne qualité étant une priorité des 131 maires de la métropole. Il s’agit, en complément d’autres mesures, d’accélérer le remplacement des véhicules les plus polluants par des véhicules propres (électrique, hybride, hydrogène, GNV), en l’accompagnant d’aides financières déjà en vigueur, tout particulièrement pour les ménages les plus modestes, les artisans et les petites entreprises (aides de l’État, de la Métropole du Grand Paris, et de la Région Île-de-France). La zone à faibles émissions doit aussi être un accélérateur au développement des transports en commun et des mobilités douces.

 

Pas de circulation la semaine en journée pour les véhicules les plus polluants

Mieux respirer : comme l’ensemble des communes du périmètre métropolitain, La Garenne doit répondre à une urgence sanitaire et climatique. Les seuils réglementaires et les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé en matière de qualité de l’air y sont régulièrement dépassés. Selon Airparif, 1,3 million de Franciliens respirent un air très pollué et l’agence Santé Publique France estime que 6600 décès prématurés par an pourraient être évités sur le territoire métropolitain si l’on baisse cette pollution. Face à ce constat, le Conseil de la Métropole du Grand Paris du 12 novembre 2018 a décidé de lancer la mise en place d’une ZFE à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86. 47 communes se sont engagées dans ce processus.

À travers une consultation, La Ville de La Garenne-Colombes demande aux Garennois leur avis sur ce projet qui vise à interdire à terme de circuler du lundi au vendredi de 8 h à 20 h (exceptés les jours fériés) pour les véhicules classés Crit’Air 5 et non classés (soit tous les véhicules antérieurs à 2001).

À La Garenne-Colombes, la mise en oeuvre de cette interdiction n’a pas encore été fixée afin de pouvoir engager sereinement la concertation avec les Garennois et de permettre aux usagers concernés de pouvoir s’organiser. À cette fin, des mesures d’accompagnement sont proposées par l’État, la Métropole du Grand Paris et la Région Ile-de-France. Ces mesures permettront l’achat de véhicules propres grâce à des aides cumulables. Pour ce faire, un guichet unique est mis en place pour faciliter les démarches

 


Une consultation publique du 15 juillet au 16 septembre

Le projet de création de la ZFE à La Garenne-Colombes fait l’objet d’une consultation qui se déroule du 15 juillet à partir de 8 h 30 jusqu’au lundi 16 septembre à 17 h 30. Un dossier de consultation reprenant les éléments explicatifs de cette ZFE, est mis à la disposition des Garennois. Ce dossier peut être consulté en version papier à l’accueil de la Mairie.

Un registre est mis à disposition pour consigner les observations et les propositions du public (accessibles aux heures d’ouverture de la mairie, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30). Le dossier est également mis à disposition du public par voie électronique sur le site de consultation de la Métropole du Grand Paris :
https://zfe-planclimat-metropolegrandparis.jenparle.net/registres/la-garenne-colombes

Le public peut consigner sur ce dernier site ses observations et propositions. À l’issue de cette consultation, la Ville de La Garenne-Colombes rendra public sur son site internet la synthèse des observations et propositions, ainsi que les motifs de sa décision.

 

 

Demander une prime à la conversion pour son véhicule

L'objectif est d'aider tous les Français, particuliers et professionnels, à acheter un véhicule neuf ou d'occasion en échange de la mise au rebut d'un vieux véhicule.

Le montant de la prime est revu à la hausse : vous pouvez à présent bénéficier jusqu'à 4 000 € pour l'achat d'un véhicule thermique neuf ou d'occasion et jusqu'à 5 000 € pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf ou d'occasion. Découvrez toutes les informations sur le site dédié : www.primealaconversion.gouv.fr

En ce sens, la Métropole du Grand Paris fait de la qualité de l'air sa priorité. Son dispositif d’aide au remplacement de véhicules évolue pour vous accompagner au mieux selon vos besoins. Toutes les informations sur ses engagements sur le site www.metropoleroulepropre.fr
 

 

Plus d'infos :
Site officiel du Plan Climat et de la ZFE de la Métropole du Grand Paris
Les aides financières au remplacement de véhicule polluant
Le périmètre de la Zone à faibles émissions (carte ZFE)

Qu’est-ce qu’une ZFE ?

Une Zone à faibles émissions (ou Zone à circulation restreinte) est un périmètre défini destiné à protéger les populations dans les zones denses les plus polluées en encourageant la circulation des véhicules les plus propres. Des ZFE ont déjà été adoptées par 231 villes ou aires métropolitaines européennes.

Pour circuler dans une ZFE, les véhicules doivent apposer sur leur pare-brise une vignette Crit’Air. Cette dernière se divise en 6 catégories : Crit’air 5 pour les véhicules les plus polluants jusqu’à Crit’Air 1 pour les véhicules à carburant fossile les moins polluants. Sans oublier la vignette spécifique pour les véhicules électriques et hydrogènes. Rappelons que pour circuler dans une ZFE, la vignette Crit’Air doit être apposée sur le parebrise. Elle permet de distinguer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants atmosphériques. Les véhicules mis en circulation avant 1997 n’ont pas de vignette. Comment obtenir sa vignette Crit’Air ?

En ligne sur certicat-air.gouv.fr, au prix de 3,62 €. La Métropole du Grand Paris souhaite créer juridiquement la ZFE et commencera par des contrôles à visée pédagogique qui seront mis en place pour expliquer l’objectif de cette démarche et comment être financièrement accompagné pour changer de véhicule.

Les verbalisations interviendront fin 2021 au moment où les restrictions de Crit’Air seraient harmonisées entre la Métropole et la Ville de Paris. En effet, la Capitale a déjà imposé aujourd’hui des restrictions à la circulation pour les véhicules Crit’Air 5 (du lundi au vendredi de 8 h à 20 h sauf jours fériés et dérogations).