Tribunes

 

Tribunes libres pour le mois d' Avril 2021

  • UNION POUR LA MAJORITÉ MUNICIPALE

Emploi : mutualiser nos réponses
La situation sanitaire actuelle impacte et dégrade l’accès à l’emploi et nourrit la désillusion des entreprises. Pour permettre aux chercheurs d’emploi, de stage ou d’alternance de trouver réponse à leur demande, la Ville a rénové et enrichi son site internet.
Parallèlement, grâce à un partenariat signé entre notre Ville et la Mission Locale Rives de Seine, le Point d’Information Jeunesse assure un suivi personnalisé des jeunes Garennois de moins de 25 ans. Le panel des prestations va de l’aide à l’écriture d’un CV à la recherche d’un stage, d’une alternance avec mise en relation avec des sociétés.
Le service Insertion s’occupe, quant à lui, des allocataires du RSA. Pour compléter ces actions et maintenir un maximum le tissu économique sur notre Ville, un large soutien vis-à-vis des entreprises locales a été apporté. Citons, par exemple, de nouveaux services telle que la plateforme numérique « ma ville mon shopp!ng » qui permet aux commerçants et aux artisans qui vous entourent de proposer leurs produits en Click and Collect. Les livraisons à domicile ont tout aussi bien vu leur nombre bondir.
La mise en relation avec des structures telles que Pôle Emploi, notre territoire (Paris Ouest La Défense), l’État avec son plan de relance, le Département des Hauts-de-Seine, la Région renforcent notre volonté de mutualiser au mieux les réponses à apporter.

Geneviève Gaillabaud
Maire-Adjoint délégué à l’Emploi et au Coworking

 

  • LA GAUCHE POUR LA GARENNE

Pour une impulsion des outils de démocratie locale à La Garenne
Le 31 mars, s’est clôt la campagne d’appel à projets du budget participatif. C’est un bel outil pour renouveler les pratiques de démocratie locale. Il permet aux habitants de s’engager et proposer des initiatives, de les financer et les matérialiser.
De gros progrès restent pourtant à faire à la Garenne pour plus de transparence, d’ouverture, de concertation, de consultation, de débat, de compromis et de choix collectifs. Des collectivités ont ouvert très tôt la voie, essuyé des écueils, ont réinventé des modalités d’exercice qui associent outils numériques et renouvellement d’instances de délibération. L’enjeu est de multiplier les canaux pour toucher et investir plus de publics et ainsi assurer la mixité et la diversité nécessaires.
Retransmissions des conseils municipaux avec des points « citoyens » à l’ordre du jour, création d’une assemblée citoyenne (possiblement à tirage au sort) où s’impose l’accès à l’information et l’expertise, réunions publiques et consultations multi-canal systématiques sur tous les projets d’aménagement et de recomposition urbaine, referendum citoyen sur des décisions locales, sondages, collectes d’idées, rencontres et relais réguliers de proximité à l’échelle du quartier, de la rue et de l’immeuble, pour préserver les liens sur la durée.
Si une instance est à recomposer, c’est bien le CESEL – Conseil économique, social et environnemental local. Créé opportunément à la fin du dernier mandat, sa composition reste déséquilibrée (ni parité, ni diversité…), son fonctionnement opaque sans restitution publique ni droit de saisine, ses missions confuses alors même que la gestion de la prospective et du long terme est absente de l’organisation municipale.
Oui, une démocratie locale plus ouverte, continue et participative à La Garenne reste à construire.

Anne-Gaëlle Courty Ahmed – Waleed Mouhali, conseillers municipaux lagauchepourlagarenne@gmail.com - 06 69 66 89 18

 

  • AGISSONS ENSEMBLE POUR LA GARENNE

Plaidoyer pour la retransmission des Conseils Municipaux
À la Garenne Colombes, règne chez la majorité municipale et ce, sur de nombreux sujets, une forme de conservatisme, voire d’immobilisme. La société évolue et sans faire la révolution ne serait-il pas opportun de mettre en oeuvre une démocratie locale digne de ce nom ? Un des meilleurs exemples serait de retransmettre en direct les conseils municipaux comme dans une majorité de communes, et notamment les Mairies LR de Courbevoie et Asnières-sur-Seine ? Si cette idée parait trop audacieuse, nous proposons de retransmettre les séances en replay sur le site de la ville. Il ne s’agirait même pas de donner des droits à l’opposition (nous avons bien compris que nous ne pouvions demander l’impossible) mais de faire voeux de transparence au bénéfice de tous. La plupart des sujets évoqués intéressent la vie quotidienne du plus grand nombre. Malgré nos multiples demandes, la majorité municipale refuse de répondre et donc d’y donner suite, comme tous les sujets qui fâchent. Qu’a-t-elle à dissimuler qu’il ne faudrait ni entendre ni voir ? Cette position est d’autant plus incompréhensible en période de crise sanitaire pour ceux qui souhaiteraient assister aux Conseils et ne le peuvent. Nous continuerons de défendre une démocratie locale de bon sens, moderne et équilibrée qui laisse la place au débat et à l’information de tous.

Alexandre Faraut et Delphine Jouenne-Ruault
Instagram : alexandrefarautLGC - Twitter : farautLGC @delphinejouenne

 

 

Publié le 1 avril 2021